Se connecter au site web S’enregistrer

MSD MAG

MSD Mag header

MSD MAG N°15 - Faites vivre une expérience différente à vos clients !

SOMMAIRE


MANAGEMENT

Faites vivre une expérience différente à vos clients !

MSDMAG15 - XPClients


> Voir l'article



Se différencier auprès de ses clients connectés

MSDMAG15 - SeDifferencier 


> Voir l'article




COMMUNICATION

Les plans de prévention : un atout  pour se différencier

Sujet d’actualité s’il en est, les plans de prévention suscitent un intérêt croissant dans l’univers vétérinaire, mais posent encore de nombreuses questions.

Comment fonctionnent les plans de santé ?

MSDMAG15-PlansPreventionLes plans de santé consistent à planifi er annuellement l’ensemble des actes de prévention (ou de traitement) d’un animal. Selon les prestataires, ces plans peuvent être simples ou plus complexes, voire totalement personnalisables. Le contenu de ces plans diffère donc en fonction de leur typologie : en règle générale ils comportent deux consultations annuelles, la vaccination ainsi qu’une couverture antiparasitaire interne et externe annuelle. Il est possible d’inclure dans ces plans de prévention des remises spécifi ques sur l’alimentation ou sur des actes de convenance (ex. stérilisation, identifi cation ou détartrage..). Les plans de prévention ont l’avantage de la simplicité. D’autres types de plans sont également proposés : des plans à la carte pouvant inclure la prise en charge de maladies chroniques, les animaux seniors ou juniors… toutes les confi gurations de plans sont envisageables. Ce type de plan est hautement personnalisable, il demande donc une construction au cas par cas et peut être modifi é en fonction de l’évolution de l’animal suivi. Le choix des plans que vous souhaitez mettre en place dans la clinique doit prendre en considération vos pratiques, vos attentes et le temps que vous pouvez y consacrer.

Des frais de santé mensualisés

L’un des avantages majeurs de ces plans de santé est la mensualisation des frais. Le propriétaire qui s’engage sur un plan de santé sera prélevé mensuellement d’un montant fixe. Ce montant est prélevé par le prestataire et reversé au vétérinaire après ponction d’une somme forfaitaire qui dépend du prestataire choisi. La clinique dispose ainsi de revenus fixes et prévisibles. Pour le propriétaire de chat, de chien ou de NAC, cette mensualisation est aussi un avantage : il se voit ainsi prélevé d’un montant identique tous les mois et peut se rendre régulièrement chez son vétérinaire avec la certitude d’apporter à son animal la meilleure des préventions (ou le meilleur suivi possible, selon les cas).

Quels bénéfices peut-on attendre de ces plans ?

Certains hésitent encore à franchir le pas de ce qu’ils imaginent être une véritable usine à gaz, qui risque de les éloigner de leur coeur de métier. Pourtant, mettre en place des plans de santé au sein de la clinique présente de nombreux avantages, tant pour la clinique que pour les clients. Les praticiens qui ont franchi le pas en témoignent : les plans de santé sont très bien accueillis et représentent un puissant outil de fidélisation. Ils permettent également d’augmenter le trafic dans la clinique et l’observance des traitements antiparasitaires. Pour le propriétaire, les bénéfices sont également importants, le principal étant la garantie d’apporter la meilleure des préventions ou du suivi. Bien entendu, les plans de santé ne concernent que les actes de prévention ou les traitements prévus par ce plan, et ne sauraient couvrir les accidents ou maladies hors plans ; ceci est évident et spontanément compris par les propriétaires dans le cas des plans de prévention, la limite pour les plans maladies chroniques peut être plus ténue et doit être clairement précisée à l’entrée en plan. Une des clefs du succès de ces plans est l’implication de toute l’équipe soignante, vétérinaires et ASV. Les plans de santé sont un levier de développement pour la clinique, et les  résultats seront liés à l’investissement de l’équipe.

MSDMAG15 - PVAPour aller plus loin, et téchanger avec un confrère sur la mise en place des plans dans sa structure, rejoignez-nous le 12 juin à 13h pour une webconférence consacrée à ce sujet sur http://webcast.msd-sante-animale.fr

MSD Santé Animale partenaire de Premier Vet Alliance. Cette société anglaise dispose de plus de 10 ans d’expertise dans les plans de santé, avec leur solution « Premier Veto Plan » http://www.premierpetcareplan.com/fr

Une autre façon de travailler avec les éleveurs pour le vétérinaire ruminant

MSDMAG15 - VetoRuminant


> Voir l'article




La voie intradermique : une voie d'avenir ?

MSDMAG15 - Voie IntradermiqueL’administration sans aiguille présente de nombreux avantages :
• Elimination du risque d’aiguilles cassées, d’abcès, de saisies d’échines à l’abattoir
• Amélioration de la sécurité de l’opérateur
• Réduction du volume injecté : 0,2ml versus 2ml
• Une administration plus précise et fi able
• Réduction du stress et de la douleur à l’injection
• Réduction de transmission de virus, comme le SDRP
• Dispersion de la dose administrée dans la peau

La vaccination réalisée en intradermique entraîne une réaction immunitaire plus rapide et au moins identique à la vaccination intramusculaire, mais avec un volume réduit. 1,2

L’IDAL : l’histoire d’une collaboration fructueuse et déjà une histoire de générations

Le tout premier injecteur IDAL (1G) a été développé par Frencken Mechatronics en collaboration avec Intervet et a été mis sur le marché en 2001. Le développement a ensuite été repris par Henke-Sass Wolf et MSD Santé Animale avec l’arrivée sur le marché d’un modèle amélioré du 1G(2013) ainsi que l’IDAL 2G (2014). L’IDAL a été développé en collaboration étroite avec les équipes de recherche de MSD Santé Animale, parallèlement au développement progressif d’une gamme de vaccin spécifique. Obtenir une émulsion stable dans un faible volume avec un taux d’antigène et adjuvant suffi sant est une prouesse scientifique. Avec l’introduction de l’IDAL 3G MONO et 3G TWIN en 2018, le futur de la vaccination ID est devant nous !

1. Martelli et al. Systemic and local immune response in pigs intradermally and intramuscularly injected with inactivated Mycoplasma hyopneumoniae vaccines, Veterinary Microbiology 2014. 2. A. Summerfi eld. Beyond empiricism in vaccine development: utilization of anatomical and immunological knowledge to optimize parenteral vaccine application. Symposium IDAL, Verona, 2012.


Interview du Dr Hélène Schumacher, cabinet vétérinaire "Félins pour l'autre" à Lyon

« Félins pour l’Autre » est un cabinet vétérinaire dédié aux chats situé à Lyon. Les Dr Schumacher et Moignard ont compris l’importance de l’environnement et de la douceur dans l’approche des félins.



MSDMAG15 - DrSchumacher

Le projet de structure dédiée aux chats est le résultat d’une rencontre entre les Dr Moignard et Schumacher, qui partagent la même passion et la même envie d’offrir aux propriétaires de chats un service différent et personnalisé.

Comment l’idée d’une structure féline vous est-elle venue ?

Dr Hélène Schumacher : À l’origine du cabinet vétérinaire « Félins pour l’Autre », il y a avant tout une structure classique, que gérait le Dr Chamba. Après avoir scindé la clinique en deux, le Dr Moignard et moi-même, avons pris en charge la partie féline.

Le Dr Moignard était déjà très sensibilisée aux spécifi cités de la médecine féline. Elle avait acquis des connaissances pratiques, notamment en Australie et dans des cliniques félines. L’origine de la structure féline est donc celle d’une attirance personnelle pour les
spécifi cités du chat. Le besoin de nous différencier est aussi né d’une nécessité d’évolution que nous avons perçue.

Comment avez-vous perçu cette évolution vers la médecine féline ?
Dr Hélène Schumacher : Notre expérience en structure classique nous avait permis de percevoir le besoin d’une prise en charge spécifi que des chats. Les propriétaires de chat, exigeants et motivés, semblaient en demande d’une structure dans laquelle les chats
pourraient être pris en charge de manière spécifi que, sans le stress des odeurs ou des aboiements des chiens. Assurer le bien-être des chats citadins, qui sortent peu des appartements, dans un cabinet vétérinaire, était une gageure. Ce challenge, c’est aussi ce que nous voulions : répondre à des gens qui ont une démarche d’exigence et de qualité est très motivant.

Cette différenciation ne s’est pas faite sur un coup de tête : nous nous sommes très longuement renseignées sur les perspectives qui s’ouvraient à nous. Nous savions que ce concept était rentable, notamment en ville, restait à trouver notre clientèle et à affirmer notre démarche.


MSDMAG15 - LogoFelins

 
Comment vous êtes-vous fait connaître ?
Dr Hélène Schumacher : Nous avons mis en place une communication multicanale : nous avons envoyé des SMS aux « anciens » clients de la structure pour leur faire connaitre notre projet. Nous avons aussi essayé de faire marcher le bouche-à-oreille grâce à une inauguration à laquelle nous avons invité des clients et à une journée portes-ouvertes. Nous avons fait visiter toute la structure, y compris les endroits que l’on ne voit jamais. Nous avons mis en place une page Facebook que nous alimentons régulièrement, ainsi qu’un compte Instagram, et un compte Twitter.


Enfin, nous avons mis en place des partenariats de proximité, comme avec un bar à chats qui relaye notre démarche et distribue nos cartes de visites.


Aujourd’hui, comment se porte votre cabinet vétérinaire ?
Dr Hélène Schumacher : Cela fait un an et demi maintenant que le cabinet vétérinaire « Félins pour l’Autre » a ouvert. Nous avons pu constater que le succès était au rendez-vous et que les clients ont parfaitement compris notre démarche, ce qui est d’autant plus logique qu’elle résulte d’une vraie demande que nous avions su percevoir. Nous sommes satisfaites de ce que nous avons mis en place, et cela nous apporte un vrai contentement personnel et professionnel. Dans le calme qui règne maintenant au cabinet, les chats sont apaisés et les soins se déroulent plus sereinement. L’ambiance détendue s’ajoute bien entendu aux équipements et aux aménagements spécifi ques que nous avons mis en place pour la prise en charge optimale du chat dans toutes ces particularités. En résumé, opportunité, synergie, passion et expérience sont les points clé de notre projet.



MSDMAG15 - SalleChat

Se différencier, c’est aussi s’adapter aux besoins spécifi ques des chats, en adaptant non seulement nos habitudes, nos techniques, mais aussi notre environnement de travail, pour le rendre apaisant.

TÉLÉCHARGEMENT

  MSDMAG_cover-15

Télécharger le mag